Logo de la marque D.B.

 

Souvenirs du Cinquantenaire des Automobiles D.B à Champigny

 

 

Biographie de René Bonnet

 

Lien vers l'Album Photo 50 ans   -  Lien vers le Forum du Site


 
Une promenade sur les traces du passé

 

 

Le temps passe vite, mais je me souviens distinctement du temps des D.B et des RENE BONNET à Champigny-sur-Marne. J’étais à cette époque hélas trop jeune pour posséder un appareil photo ou un des rares et coûteux magnétophone qui n’auraient permis de pouvoir conserver mieux que ma mémoire.

 

 

Les années m’ont donné la mesure du privilège que j’ai eu à pouvoir venir, chacun de mes jeudis puis mercredis de liberté, m’asseoir face au bureau de René Bonnet qui me confiait sa vie et son histoire. Si l’on excepte les deux années précédant son décès et qui lui permirent de renouer avec un embryon de reconnaissance publique, il ne faut pas nier qu’il aura souffert de l’abandon du monde de la course. Matra avec laquelle il s’opposa plusieurs années de douloureux procès, vivait des heures de gloire en occultant son origine de tout son pouvoir d’influence médiatique. Son ancien ami et associé, Charles Deutsch, jouissait du rôle de directeur des 24 heures du Mans et du Grand-Prix de Monaco. RENE BONNET, l’homme à qui la France devait 25 ans de son aventure automobile et tant d’années victorieuses de son unique présence en compétition internationale était redevenu un garagiste anonyme.

 

 

Même après sa mort, l’exposition du Centenaire de l’Automobile Française, tenue sous la voûte prestigieuse du Grand Palais, continuera de perpétuer « l’oubli ». Cette dernière injustice m’avait motivé pour, qu’au moins, une plaque mémorial fut apposée à Champigny, là où avait existé la petite usine disparue. Au bilan de ce projet décidé au soir du nouvel an 1985, je me suis retrouvé à consacrer une année et demie pendant laquelle se construira l’aboutissement de : La Fête des voitures Bleues de Champigny du 4 octobre 1986.

 

 

J’ai dit que le temps passait vite, trop vite. En me replongeant dans les photographies prises ce jour heureux et ensoleillé, quantité de visages de mes amis de l’histoire des D.B et des RENE BONNET ne sont plus. Les multiples initiatives qui se sont générées dans le sillage du 4 octobre 1986 ont donné naissance à de nouvelles générations de supporters. L’oubli est maintenant oublié.

 

 

Les techniques de l’Internet donnent la chance de pouvoir partager et continuer cette mémorable journée qui fut le tournant de l’histoire, voir de la légende dont est maintenant le culte, l’ami de mon enfance.

 

 

J’ai pour ma part le coeur un peu serré de me sentir peu à peu devenir le dernier témoin des formidables hommes qui ont travaillé pour les voitures de Champigny. Que ceux qui me connaissent me pardonnent la pudeur que je tiens dans une apparente distance d’avec le devenir contemporain des automobiles de Champigny. J’ai trop de mal à considérer les machines sans le lien humain qu’elles m’ont été.

 

 

Puissent ces documents de mes archives vous donner aux uns des souvenirs, aux autres une découverte et pour ma part effacer un petit coin de la dette merveilleuse que je dois aux heures passées dans le bureau de RENE BONNET et auprès de tous ses collaborateurs et amis qui m’ont ouvert leur coeur.

 

 

 

 Les documents du 4 octobre 1986

 

Ces souvenirs étant aussi pour certains les vôtres, je ne me suis pas senti le droit de choisir ou sélectionner les documents. Est mis en ligne l’intégralité de ce qui est en ma possession. Les 412 photographies sont l’oeuvre de Henri Guyomard, Jean-Pierre Persico, Hugo Harrang, Laurent Filiberti, X. Les documents vidéo sont de Hugo Harrang et de Luc Espié (FR3). Merci à tous.

 

 

 

Remerciements

 

La liste des remerciements aux participants et amis est très longue c’est pourquoi elle est reléguée au bas de page. Ma pensée principale est pour Jean-Louis Bargero, Maire de Champigny, qui dès mon appel aura mis toute sa confiance et les acteurs de la municipalité à la disposition de la réussite. Je remercie également Jean-Pierre Coquelet pour les importants moyens promotionnels qu’il a donné à la mémoire de son ancien patron.

 

 

 

Chronologie et décor de la journée du 4 octobre 1986

 

Situant l’origine de la décision de construire la première automobile D.B lors du Grand-Prix de l’ACF de 1936, l’année 1986 avait été décrétée celle du cinquantenaire de la marque. Le choix du 4 octobre a été pris pour s’accorder avec les dates du Mondial de l’Automobile. La municipalité Campinoise avait mis à disposition le gymnase Maurice Baquet, situé en haut de l’avenue du Général de Gaulle. Outre géographique, ce gymnase avait pour autre avantage d’offrir une vaste cour bitumée et clôturée. La symbolique d’offrir un plateau représentatif de cinquante voitures nées à Champigny pouvait être accueillie en toute sécurité. Les voitures de compétitions les plus précieuses étaient logées dans le bâtiment et les autres rangées en fer à cheval dans la cour. L’exposition intérieure offrait à découvrir des coupes, des effets personnels de René Bonnet, une chronologie photographique et commentée de la carrière des automobiles D.B et RENE BONNET, des moteurs de compétition, des miniatures et la projection d’un film. La semaine précédente à la date, les murs de la ville se sont couverts d’affiches grand format. Des véhicules publicitaires ont parcouru Paris et les environs avec ces mêmes affiches. Les derniers messages ont été adressés aux télex des agences de presse aux journaux et télévisions. L’infrastructure (montages de l’exposition photographique, balisage des rues, barrières de sécurité, podium, moquette, décors, vitrines, éclairages, massifs de fleurs et même une fontaine, a été mis en place le vendredi 3 octobre jusque très tard dans la soirée.

 

 

La matinée du 4 octobre avait été réservée pour l’accueil des enfants des écoles de Champigny qui se sont succédés pour ma visite commentée de l’exposition, tandis que les derniers participants arrivaient. Le midi la municipalité a offert un grand buffet aux exposants, puis les portes se sont ouvertes au public. Ayant engagé une année promotionnelle au travers de la presse nationale et au-delà, le public venu assister à l’évènement du cinquantenaire D.B aura dépassé largement celui du cercle des proches et du voisinage. Il y eu des Anglais, Belges, Hollandais, Suisses, Américains, Allemands, Italiens et Suédois.

 

 

A 15h30 la circulation a été interrompue sur l’avenue du Général de Gaulle (sauf pour les bus). J’ai eu le privilège de partir en tête du défilé au volant de mon Djet et de prendre comme passagère Nadine Bonnet, la seconde épouse de René. Monsieur le maire passager du  Djet suivant a été déposé en sa compagnie près du podium et la ronde a commencée.

 

 

Les voitures se sont garées le long du numéro 160. La foule s’est rassemblée devant la tribune et Monsieur le Maire a rappelé dans son discours, l’histoire du lieu et des hommes. Claude Bonnet, le fils aîné de René, a donné son témoignage, Nadine son émotion. La Marseillaise a retenti. Il était 16h et tel de drapeau de l’arrivée des 24 heures du Mans, les trois couleurs de la France ont salué l’inauguration de la plaque commémorative. L’émotion à son culminant, la foule s’est peu à peu dispersée pour rendre intimité et pudeur aux anciens employés et pilotes de Champigny. Pour la soirée, les portes de l’exposition se sont refermées, rien que pour eux et leurs souvenirs. Un dernier banquet les a réunis sur fond musical. Le rêve de ma petite enfance s’était réalisé. Le passé avait revécu une dernière fois et j’étais avec tout ces gens dont je m’étais juré de partager la vie de pilote et de passion pour les automobiles de René Bonnet. L’illusion du temps retrouvé reste dans mon coeur et je les remercie tous.

 

Dominique Perruchon

Le 22 Juin 2006

 

 

 

Les videos du 4 octobre 1986

 

L'exposition du cinquantenaire des automobiles D.B, le défilé des voitures en circuit fermé sur l'avenue du Général de Gaulle, les discours, l'inauguration de la plaque commémorative, les interviews de Jean-Pierre Beltoise, Bruno de Marchio et de Gérard Laureau. ( 24 et 27 minutes d'images format Real Video).

 

 

La video de Hugo Harrang

 

La video de Luc Espie

 

 

Le bulletin municipal de 1986

 

 

Lien vers l'Album Photo 50 ans   -  Lien vers le Forum du Site

 

Biographie de René Bonnet

 

 

 

Liste des remerciements

 

Liste (non exhaustive) des participants et collaborateurs à la réussite de la journée des Voitures Bleues :

 

Alain Guenet, Alain Vergnole, Anne-Caroline Stubnicer, Bernard Vermeylen, Betrand Claveau, Charles Rampal, Claude Berton, Claude Larivière, Claudine Yvon, Daniel Absil, Didier Wibrote, Dominque Cazenave, Dominque Jacquot, François Debeur, François Jolly, Gabriel Erker, Gérald Machicoane, Gérard Duchène, Gérard Yvon, Gilbert Fradin, Henri Biancardini, Hervé Charbonneaux, Igniatius de Bakker, Jacques Grelley, Jacques Lumbroso, Jean Baudoin, Jean Favarel, Jean Godard, Jean Reda, Jean-Alain Lapart, Jean-Claude de Ram, Jean-Claude Jamin, Jean-Claude Ruffier, Jean-François Bariol, Jean-Jacques Kaufmann, Jean-Louis Ganivet, Jean-Louis Géraldès, Jean-Luc Grizard, Jean-Marc Desnues, Jean-Marie Belleteste, Jean-Marie Mille, Jean-Michel Simon, Jean-Paul Humbert, Jean-Pierre Lantremy, Jean-Pierre Pignal, Jean-Pierre Vivante, Jérôme Eyer,  Joël Brunel, Joseph Pasteur, Katie Ducrocq, M. Madet, Marcel Traschler, Marie-Claude Varret, Mario Letellier, Michel Boin, Michel Dreffier, Michel Pin, Michel Trougnou, Mme Guedj, P. Trino, Pascal Grégoire, Pascal Lepine, Pascale Renault, Patrice Vergès, Patrick Pierre, Paul Dupuis, Philippe Charbonneaux, Philippe Rucheton, Pierre Monteil, Pierre Tapie, M. Poudroux, Raymond Misson, René Richebois, Robert Grandemange, Robert Grisi, Roger Bernard, Roger et Claudine Bocquet, Roland Roy, Serge Hebert, Serge Le Traon, Serge Macé, Victor et Adrien Gollart,

 

 

Liste (non exhaustive) des proches de l’aventure des automobiles D.B et RENE BONNET qui ont apporté leur soutien, leur  participation et pour beaucoup leur inoubliable amitié. Merci à tous.

 

Bruno Basini, Corine Armagnac, Maurice Baquet,  Elie Bayol, Etienne de Valance, François Thierry-Mieg, Jacqueline Deutsch, Jacques Hubert, Jean-Claude Vidilles, Jean-Pierre Coquelet, Philippe Dagan, Robert Grizard, Robert Tassoul, Roger Guilpain, Bernard Cahier, Bernard de Saint-Auban, André Guilhaudin, Jean-Pierre Beltoise, Gérard Laureau, René Bartholoni, Robert Bouharde, André Autret, René Abbo, Nadine Bonnet, Georges Bonnet, Claude Bonnet, Michel Bonnet, Jean-Pierre Bouvier, Pierre Brossaud, Paul Carillo, Bernard Consten, Roland Charrière, Pierre Chancel, Jacques Dannenmuller, Lucien Diebold-Maury, Liliane Durand, Julian Enciso, Philippe Farjon, Franco Lini, Robert Fèvre, Claudine Faye, Thérèse Guyomard, Marc et Françoise Gignoux, Mme J. Gueguen, Hugo Harrang, Jean-Claude Haënel, André Héchard, Paul Justamond, Jean-François Jeager, Roger Lacôme, Serge Lelong, Jacques Lécuyer, Lino Laurenti, Claude Lapointe, Pierre Lelong, Bruno de Marchio, Jean-Pierre Manzon, Roger Masson, Jean-Claude Maurel, Jacques Moreau, Guillaume Mercader, Robert Manzon, Robert Mougin, André de la Perelle, Jean Pagès, Henri Perrier, André Persillon, Léon et Lizbeth Quinet, André Renault, Edgar Rollin, Marcel Renault, Serge Rance, Jacques Rachel, Jacques Romagny, Michel Sandré, Jacques Seyer, Robert Sobeau, Denise Teston, Jean Vinatier.




Vers l'album des manifestations du centenaire de RENE BONNET


Centenaire RB

 

 

 

Biographie de René Bonnet

 

Lien vers l'Album Photo 50 ans   -  Lien vers le Forum du Site


 
Une promenade sur les traces du passé

 

 

 

© D. Perruchon - 1986 / 2011 - tout droit réservé. ©